Amoveo, Les Sylphides, Le spectre de la rose

2013

Documentaire sur deux oeuvres classique du Ballet Russe, chorégraphiés ici par Benjamin Millepied : Les Sylphides et Le spectre de la rose ainsi qu'un de ses spectacles "Amoveo", créé pour l'Opéra de Paris en 2006 et repris par le Ballet de Genève.

 
close

Programme Benjamin Millepied

Programme Benjamin Millepied / Ballet du Grand Théâtre de Genève

AMOVEO / création 2006 - reprise 2012

Ballet créé pour le Ballet de l'Opéra de Paris en 2006 et repris par le Ballet du Grand Théâtre en 2012.

Chorégraphie Benjamin Millepied
Scénographie et Costumes Paul Cox
Lumières Madjid Hakimi
Musique Philip Glass
Danseurs Virginie Nopper, Sara Shigenari, Sarawanee Tanatanit, Madeline Wong, Daniela Zaghini, Joseph Aitken, Natan Bouzy, Paul Girard, Armando Gonzalez, Vladimir Ippolitov, Nathanaël Marie


LE SPECTRE DE LA ROSE / Création 2011

Le Spectre de la rose est l'une des plus célèbres créations des Ballets russes de Diaghilev. Elle s'inspire d'un poème de Théophile Gautier de 1837. La chorégraphie originale pour les Ballets russes fut réalisée par Michel Fokine, la scénographie et les costumes par Léon Bakst, et fut créée à l'Opéra de Monte-Carlo à Monaco le 19 avril 1911. La version originale, pour deux danseurs, est une courte pièce d'une dizaine de minutes, qui développe, à partir du poème de Gautier, le canevas suivant : une jeune fille rentre de son premier bal, avec une rose qu'on lui a offerte à la main. Dans sa chambre, elle s'endort et rêve qu'elle danse avec l'esprit de la rose, sous la forme d'un beau jeune homme. Le rêve se termine lorsqu'après avoir valsé avec la jeune fille, le Spectre de la rose s'échappe en sautant par la fenêtre. La jeune fille reprend ses esprits, puis se rendort.

Chorégraphie Benjamin Millepied
Scénographie et Costumes Paul Cox
Lumières Madjid Hakimi
Musique Carl Maria Von Weber
Danseurs Sarawanee Tanatanit, Joseph Aitken, Pierre-Antoine Brunet, Vladimir Ippolitov


LES SYLPHIDES / création 2011

Les Sylphides est une pièce courte qui ne raconte aucune histoire en particulier. La première version fut réalisée par Michel Fokine quelques années avant la création des Ballets russes. En 1906, Fokine avait découvert par hasard dans une boutique de musique de Saint-Pétersbourg une suite d'œuvres pour piano de Frédéric Chopin, dans un arrangement pour orchestre du compositeur Alexander Glazunov intitulé Chopiniana. Fokine en fit un ballet sous le même titre pour un gala de bienfaisance au bénéfice d'une association pour l'enfance maltraitée. Ce premier ballet (1907), aux costumes vivement colorés, avec beaucoup de danses d'allure folklorique (polka, mazurka, tarentelle) eut un grand succès. La partition connut plusieurs transformations l'année suivante. Fokine en élimina les danses folkloriques et choisit d'autres pièces « dansantes » très connues de Chopin (Nocturne, Prélude, Valse, Grande Valse Brillante) pour accentuer le caractère romantique de la pièce.

Chorégraphie Benjamin Millepied
Scénographie et Costumes Paul Cox
Lumières Madjid Hakimi
Musique Frédéric Chopin
Danseurs Fernanda Barbosa, Hélène Bourbeillon, Gabriela Gomez, Virginie Nopper, Yu Otagaki, Isabelle Schramm, Sara Shigenari, Sarawanee Tanatanit, Madeline Wong, Daniela Zaghini, Joseph Aitken, Loris Bonani, Natan Bouzy, Pierre-Antoine Brunet, Grégory Deltenre, Aurélien Dougé, Paul Girard, Armando Gonzalez, Vladimir Ippolitov, Nathanaël Marie

 

Directeur du Ballet du Grand Théâtre de Genève Philippe Cohen Adjoint du Directeur du ballet, régie de scène Vitorio Casarin Coordinatrice administrative Emilie Schaffter Maître de ballet Grant Aris Pianiste Serafima Demianova Directeur technique Philippe Duvauchelle Régisseur Lumières Alexandre Bryand Régisseurs plateau Yves Fröhle, Mansour Walter Son Jean-Marc Pinget Vidéo Claudio Muller Habilleuses Caroline Bault, Julie Delieutraz

Réalisation vidéo Jean-Marc Birraux Production 24 images - Scènes d'écran Mise à jour : Novembre 2013

Millepied, Benjamin

Né à Bordeaux en 1977, Benjamin Millepied est initié à la danse par sa mère, professeur de danse contemporaine. Il entre à 13 ans au CNSMD de Lyon. Il poursuit sa formation aux États-Unis dès 1992 au sein de la prestigieuse School of American Ballet à New York. Promu soliste du New York City Ballet en 1998, il est nommé danseur étoile (principal dancer) en 2002, brillant interprète des ballets de George Balanchine, Jerome Robbins ou Peter Martins ainsi que des créations plus contemporaines comme celles d'Angelin Preljocaj.

Il fait ses débuts en qualité de chorégraphe à Lyon à la Maison de la Danse en 2001 en créant pour les élèves du CNSMD. L'année suivante, il réunit plusieurs danseurs du New York City Ballet, comme lui, pour former le groupe Danses Concertantes, avec lequel il se produit dans des ballets de Balanchine, Robbins, Wheeldon ainsi que dans ses propres créations. Depuis, Benjamin Millepied s'installe avec toujours plus de force dans le paysage chorégraphique d'aujourd'hui, il est l'auteur d'une vingtaine de créations pour les plus grandes compagnies au monde dont le Ballet du Grand Théâtre de Genève, le Ballet de l'Opéra national de Lyon, le Ballet de l'Opéra de Paris, l'American Ballet Theatre, le New York City Ballet… Il a le rare talent d'apporter à cette danse classique qui est sa langue, un formidable tonus qui dissipe toute impression de déjà-vu. En 2010, il chorégraphie et joue dans le film de Darren Aronofsky, Black Swan.

Suite à la sollicitation du Music Center de Los Angeles de créer et de baser une nouvelle compagnie de danse à Los Angeles, Benjamin Millepied fonde en janvier 2012 le L.A. Dance Project, composé de danseurs solistes d'exception. Il s'entoure d'artistes du monde de l'audiovisuel aux arts plastiques, faisant sortir la danse de ses frontières, redéfinissant la notion même de collaboration artistique. « J'aime surtout la fluidité et la liberté de mouvement, trouver quelque chose de jouissif pour l'interprète », décrypte l'artiste, en quête d'une écriture « plus personnelle », « plus humaine et lyrique ».

En 2013, Benjamin Millepied est nommé Directeur de la danse à l'Opéra de Paris, succédant à Brigitte Lefèvre à compter de l'automne 2014. Il est le nouveau visage de la France qui danse. Benjamin Millepied, au profil résolument international, est artiste associé à Lyon auprès de la Maison de la Danse et de la Biennale de la Danse. Les autres partenaires de Benjamin Millepied / L.A. Dance Project sont : Glorya Kaufman Presents Dance at The Music Center à Los Angeles, le Théâtre du Châtelet à Paris et le Sadler's Wells à Londres.

Sources : Maison de la Danse

En savoir plus

www.benjaminmillepied.com

Mise à jour : janvier 2014

Ballet du Grand Théâtre de Genève

Direction Philippe Cohen    
Date de création 1962

Au début du XXème siècle, les plus grandes troupes de ballet sont invitées à Genève sur la scène du théâtre Neuve, notamment ISadora Duncan ou Nijinski avec les Ballets Russes. Ce n'est qu'à sa réouverture, en 1962, que le Grand Théâtre se dote de sa propre compagnie de ballet. Sa direction a été confiée successivement à Janine Charrat, Serge Golovine, Patricia Neary, Peter van Dyck, Oscar Araiz, Gradimir Pankov, François Passard et Giorgio Mancini. Dès sa naissance, cette compagnie s'est employée à explorer la pluralité stylistique de la danse au XXème siècle, ce qui l'a amenée à travailler avec des artistes réputés comme Georges Balanchine (qui en fut conseiller artistique de 1970 à 1978), Mikhaïl Baryshnikov, Rudolf Noureïev, Jiri Kylian, Ohad Naharin, William Forsythe ou Lucinda Childs.
Aujourd'hui dirigé par Philippe Cohen, le Ballet du Grand Théâtre comprend 22 danseurs de diverses nationalités. De formation classique, ils sont tous capables d'interpréter des chorégraphies néo-classiques et contemporaines. Chaque saison, ils proposent généralement deux nouvelles créations, des reprises de pièces de leur répertoire, des tournées, des animations scolaires et des ateliers chorégraphiques.

Sources : Programme de salle Maison de la Danse

En savoir plus    

http://www.geneveopera.com/

Mise à jour : Mars 2011

Cette vidéo est aussi présente dans


Collections

Scènes d'écran

Scènes d'écran

Transmettre la création chorégraphique dans toute sa richesse et sa diversité. Faire découvrir le travail d’artistes contemporains qui interrogent le monde grâce au langage universel du corps. Partager sens et plaisir d'une danse éclectique et généreuse, par la télévision. Témoigner de la diffusion et de l’enracinement de la danse par des lieux de diffusion régionaux. Tel est la mission de cette collection Scènes d’écran.

Voir la collection