Skip to main content
Back to search
  • Add to playlist

Maison de la Danse de Lyon 2019 - Director : Plasson, Fabien

Choreographer(s) : Nach (France)

Maison de la Danse de Lyon 2019 - Director : Plasson, Fabien

Choreographer(s) : Nach (France)

Cellule

Des rituels urbains sur les toits de la  Porte de Montreuil, à l’affiche d'Éloge du puissant royaume du  chorégraphe contemporain Heddy Maalem, Nach dit « explorer le territoire  de ses clairs-obscurs intérieurs (…) et jouer avec l’ambiguïté de son  corps androgyne, deux êtres qui conversent dans un même corps ». Car,  comme tous les krumpers, Nach est elle-même et son avatar, son  personnage. Dans son solo Cellule, enfermée, elle s’évade  évoquant les films de David Lynch mais aussi les travaux  autobiographiques de photographes comme Francesca Woodman, Nan Goldin ou  Antoine d’Agata. Des projections vidéos habillent les murs de cette  cellule par des jeux de gros plans sur des corps enlacés. Du krump,  danse très codifiée et hiérarchisée née à Los Angeles dans les années  2000 suite à des émeutes raciales, Nach présente une version  personnelle, libérée du passé mais fidèle aux anciens du mouvement.

Source : Maison de la Danse de Lyon

"PISTE NOIRE
Je suis une guerrière. Je risque.
Jour après jour, je m’invente, je découvre, j’ose, je ne fléchis pas. Je suis seule dans mon identité en suspension. Je suis émue aux larmes. J’empoigne mes tripes, je dévore mes amours.
Je suis multiple, pure, violente, jouissante, souffrante. Mon âme brule, elle est sacrée. Je murmure dans les églises. Je supplie. Je m’empare de ma douleur pour m’en défaire.
Je suis Nach. Un monstre perdu dans les mythes et les cultures.
Je fascine, j’effraye, je dégoûte, je nourris les fantasmes. Je suis une déesse, une putain, une sorcière, la Sainte Vierge.
Je suis laide. Je me shoote à la vie. Je cherche mon rituel à créer. Je me fous de l’Art, seule compte la nécessité."

Source : Nach

Nach

Anne-Marie Van (alias Nach) rencontre le Krump à l’âge de 22 ans, par hasard, devant l’Opéra de Lyon après en avoir vu des premières images dans le  film documentaire Rize de David Lachapelle. La rue est sa  première école : elle trouve une communauté qui lui transmet son savoir  et les bases de cette danse urbaine, de cette danse Gospel.

La danse de Nach se forge au fil des rencontres. Celle du chorégraphe  Heddy Maalem, en 2012 est déterminante dans son désir de développer le  Krump au contact d’autres pratiques. Celle de la danseuse et chorégraphe  Bintou Dembélé aussi, avec qui elle partage la scène de S/T/R/A/T/E/S quartet.

Celle des arts traditionnels, comme le Kathakali (stage d’initiation à  ARTA), et le flamenco, dont le duende lui évoque l’extase des battles  de Krump.

Sa curiosité lui fait puiser des références au carrefour entre  différents arts : la photographie (Antoine d’Agata, Francesca  Woodman,etc.), la poésie (Sony Labou Tansi,etc.) les arts audiovisuels,  le cinéma d’essai et les musiques expérimentales.

Nach commence à mettre sa danse au service du théâtre. Marcel Bozonnet fait appel à elle pour La neuvième nuit, nous passerons la frontière, créé en novembre 2016. Elle crée son premier solo Cellule en 2017 et poursuit du côté de la danse contemporaine en Colombie, en créant le duo -Et toi? avec la chorégraphe Angela Bello. 

Nach est artiste résidente à la Villa Kujoyama entre juillet et  décembre 2018 et artiste compagnonne au CCN de la Rochelle entre 2018 et  2020. Elle est également soutenue par l'Atelier de Paris / CDCN dans le  cadre du Fonds FoRTE.

Source : Manakin Production

Plasson, Fabien

Born in 1977, Fabien Plasson is a video director specialized in the field of performing arts (dance , music, etc).

During his studies at the Ecole Nationale des Beaux-Arts de Lyon (joined in 1995) Fabien discovered video art. He was trained by various video artists (Joel Bartoloméo Pascal Nottoli , Eric Duyckaerts , etc) .
He first experimented with the creation of installations and cinematic objects.

From 2001 to 2011, he was in charge of Ginger & Fred video Bar’s programming at La Maison de la Danse in Lyon. He discovered the choreographic field and the importance of this medium in the dissemination, mediation and pedagogical approach to dance alongside Charles Picq, who was a brilliant video director and the director of the video department at that time.

Today, Fabien Plasson is the video director at La Maison de la Danse and in charge of the video section of Numeridanse.tv, an online international  video library, and continues his creative activities, making videos of concerts, performances and also creating video sets for live performances.


Sources: Maison de la Danse ; Fabien Plasson website


More information: fabione.fr

Cellule

Choreography : Nach

Interpretation : Nach

Set design : Emmanuel Tussore

Text : Nach

Video conception : Nach

Lights : Emmanuel Tussore

Settings : Boris Munger & Jean- Alain Van

Technical direction : Vincent Hoppe

Sound : Vincent Hoppe

Production / Coproduction of the choreographic work : Nach Van Van Dance Company / Coproduction • Espace 1789, Scène conventionnée danse - Saint-Ouen, Maison Daniel Féry – Nanterre, CDCN / Atelier de Paris, Théâtre de Fresnes

Production / Coproduction of the video work : Maison de la Danse de Lyon - Fabien Plasson, 2019

Our themas and videos suggestions

Aucun Résultat

By accessing the website, you acknowledge and accept the use of cookies to assist you in your browsing.
You can block these cookies by modifying the security parameters of your browser or by clicking onthis link.
I accept Learn more