Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Juncá

Maison de la Danse de Lyon 2006

Chorégraphe(s) : Ruiz, Mercedes (Spain)

Producteur vidéo : Compañia Mercedes Ruiz;Maison de la Danse

Integral video available at Maison de la danse de Lyon

Juncá

Maison de la Danse de Lyon 2006

Chorégraphe(s) : Ruiz, Mercedes (Spain)

Producteur vidéo : Compañia Mercedes Ruiz;Maison de la Danse

Integral video available at Maison de la danse de Lyon

Junca

JUNCÁ / création 2004

Chorégraphie Mercedes Ruiz

Avec  ce  nouveau  projet, l'artiste de Jerez prétend réaliser une exploration de ses propres racines qui sont, à la fois, celles du flamenco même. De cette manière,  la  bailaora  prétend  une  fois  de  plus  livrer et faire partager au public son art, mélange d'images traditionnelles et de touches créatives toutes personnelles.

Des années auparavant, un génie et artiste universel tel qu'Antonio Gaudi faisait déjà remarquer que “l'originalité  se trouve   dans   un retour   aux   origines”.   Suivant cette ligne idéologique, Mercedes Ruiz a cherché à assimiler l'héritage de sa terre natale et de ses prédécesseurs pour le montrer à travers son regard.

Sources : Artemovimiento

Générique

direction artistique et chorégraphie Mercedes Ruiz danse Mercedes Ruiz, Antonio Molina El Choro, El Nano musique Santiago Lara création lumières Francis Mannaert costumes Fernando Ligero chanteurs David Lagos, Jesús Méndez, David Palomar, Londro guitaristes Santiago Lara, Javier Ibanez pianiste Jesús Lavilla percussionniste Perico Navarro technicien lumières Francis Mannaert technicien son Angel Olalla régisseur plateau Gerome Lormier production exécutive Daniela Lazary production et distribution Arte & Movimiento Producciones

production Cia Mercedes Ruiz, Maison de la Danse date du document vidéo 2006 réalisation vidéo Charles Picq

Durée de l'oeuvre 1h20

Mise à jour : décembre 2011

Ruiz, Mercedes

Née en 1980, elle commence à danser professionnellement en 1986 avec le spectacle “Semilla Flamenca” dirigé par Ana María López. Puis plus tard, elle fait partie du spectacle de Manuel Morao y Los Gitanos de Jerez “Esa Forma de Vivir” avec lequel elle part en tournée pendant plusieurs mois entre Madrid, Paris et New York.

Elle intercale ses interventions avec des représentations dans les peñas et festivals andalous. Elle se produit à Rome (Italie) en compagnie de Miguel Poveda et au Théâtre Central de Séville.

Après son succès fulgurant à la Biennale de Séville où elle obtient le prix Biennale de Séville, Mercedes présente son travail dans les huit provinces d'Andalousie. Elle commence une carrière en tant que soliste et présente son premier travail au festival de Jerez: “Dibujo en el Aire” obtenant un énorme succès de la critique et du public. Elle se produit ensuite au Festival Nou Barris à Barcelone où elle est comparée à Carmen Amaya puis au Centre Culturel El Monte de Séville.

En 2004, elle présente son deuxième travail de compagnie “Gestos de Mujer” à la Biennale de la danse de Lyon, et donne plusieurs représentations notamment à Suresnes (Théâtre Jean Vilar), durant le Festival Flamenco de Nîmes, à Madrid (Centro Cultural de la Villa), au Festival de Jerez en mars 2005, etc…

En 2006, Mercedes Ruiz est annoncée sur les scènes les plus prestigieuses de toute l'Europe, comme celle du Théâtre de la Ville de Paris, et dans des festivals comme ¡Mira! et Montpellier Danse. En parallèle à ses tournées internationales, Mercedes a présenté sa dernière création “Juncá” à la Biennale de Flamenco de Séville en 2006 et au festival de Jerez en 2007 où elle a obtenu le Prix de la critique.

Source : ArteMovimiento

 

Nos suggestions de themas et videos

Aucun Résultat

En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus