Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Parcelle de ciel

Parcelle de ciel

Parcelle de ciel

Des corps irisés vibrent et se dilatent ; fugitives fumées, ils traversent un espace qui semble suspendu dans le vide. Bras et jambes vibrent comme des élytres, alors que les courses transforment chaque personnage en nuage lumineux. L'utilisation constante d'effets oscilloscopiques donne à la chorégraphie un caractère éthéré et poétise l'écriture abstraite et minimale de Susan Buirge.
 

La caméra de Robert Cahen croise comme un lent météorite le groupe de danseurs réunis sur un plateau étroit. Une vision très personnelle d'une chorégraphie qui fut créée en 1985 et remontée plus tard pour la compagnie Dominique Bagouet.


Source : Patrick Bossatti

Buirge, Susan

Susan Buirge danse depuis son enfance. Elle découvre la danse moderne lors de ses études à l’université du Minnesota, puis elle étudie à la Juilliard School, à New York. Elle danse dans l’Alwin Nikolais Dance Theatre de 1963 à 1967. Dès 1967, elle poursuit sa propre voie et oriente son travail vers l’épure, les processus répétitifs et diversifie ses explorations. En 1970, elle s’installe en France où elle développe une grande partie de son œuvre, dont Parcelle de Ciel (1985) qui scelle sa notoriété. Conceptuelle, elle rejoint les courants minimalistes abstraits tout en défendant une danse sensuelle. En 1989, elle voyage pour se nourrir d’autres traditions (Ethiopie, Grèce, Syrie, Japon, Taiwan et Inde). Première chorégraphe résidente de la Villa Kujoyama de Kyoto (1992), elle trouve au Japon une terre propice à ses recherches sur les relations entre art traditionnel et art contemporain, notamment pour Le Cycle des Saisons (1994-1998), œuvre magistrale en quatre parties pour sept danseurs contemporains japonais et un ensemble de musiciens de gagaku. Elle refonde en France une compagnie pour laquelle elle chorégraphie Le jour d’avant (1999), puis Le jour d’après (2000), L’œil de la forêt (2002), Soli (dont 3 reprises, 2005), A l’abri des vents et At a Cloud Gathering (2006).
Ses carnets de notes ont été publiés aux Editions Le bois d’Orion : En allant de l'ouest à l'est (1996), Dans l'espace des saisons (1998) et L’œil de la forêt (2002). Susan Buirge a toujours entretenu une étroite relation avec la musique contemporaine.
Son ami Philip Glass lui offre une musique pour En allant de l’ouest à l’est (1976). Puis elle commande des musiques à Ragnar Grippe pour Lapse (1978), Restes (1979), Tamis (1980) et Des Sites (1983) ; à Jean-Yves Bosseur pour Charge Alaire (1982, présenté à l’aérodrome d’Aix-Les milles) ; à Luc Ferrari pour Les yeux de Mathieu (1984, un film pour La Sept) ; à Steve Lacy et son sextette pour Artémis (1988, Grande Halle de la Villette) ; à Marian S. Kouzan pour Grand Exil (1990) ; à Patrick Marcland pour Le jour d’avant (1999) et Le jour d’après (2000) et à Jean-François Laporte (L’œil de la forêt, 2002). Elle a en outre collaboré avec Tomihisa Hida à une adaptation de musique de gagaku pour les quatre pièces du Cycle des saisons (1994 à 1998).

Parcelle de ciel

Direction artistique / Conception : Robert Cahen

Chorégraphie : Susan Buirge

Production / Coproduction de l'œuvre vidéo : MCR productions, Ina, La Sept, Arcanal

Durée : 17'

Nos suggestions de videos
03:52

Etereas

Etereas (Mexico)

  • Ajouter à la playlist
03:22

Film with tree dancers

Carlson, Carolyn (United States)

  • Ajouter à la playlist
03:17

Solo (2003)

Decouflé, Philippe (France)

  • Ajouter à la playlist
Nos suggestions de themas

Vidéo-danses mexicaines

Exposition virtuelle

Centre de Vidéo Danse de Bourgogne

Vidéo-danses mexicaines

Exposition virtuelle

Une sélection de vidéo-danses mexicaines réalisée par le festival AGITE Y SIRVA (https://www.agiteysirva.com/).
 

Découvrir
En savoir plus
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus