Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

It's going to get worse and worse and worse, my friend

Maison de la Danse de Lyon 2012

Chorégraphe(s) : Gruwez, Lisbeth (Belgium)

Producteur vidéo : Voetvolk vzw

Integral video available at Maison de la danse de Lyon

It's going to get worse and worse and worse, my friend

Maison de la Danse de Lyon 2012

Chorégraphe(s) : Gruwez, Lisbeth (Belgium)

Producteur vidéo : Voetvolk vzw

Integral video available at Maison de la danse de Lyon

It's going to get worse and worse and worse, my friend

Dans My life in the bush of ghosts, en 1981, Brian Eno et David Byrne avaient mélangé des rythmes envoûtants et des voix de prédicateur. Lisbeth Gruwez et Maarten Van Cauwenberghe ont appliqué cette « méthode » à la danse. Seule en scène, vêtue d'une chemise blanche boutonnée jusqu'au col et d'un pantalon gris, cheveux courts, sourire fin, Lisbeth Gruwez semble jouer le chef d'orchestre devant une scène vide, dirigeant ou repoussant une foule, égrenant des postures affirmatives, des saluts. Essentiellement face au public, elle traduit en mouvement les paroles du télévangéliste ultraconservateur Jimmy Swaggart. Extrêmement précise, épurée, la danse de Lisbeth Gruwez forme ainsi un curieux écho avec la bande-son. Entre la voix masculine et sa présence se crée un étrange pas de deux, à la fois en symbiose et totalement décalé. D'abord, le jargon est amical et pacifique, mais cède bientôt la place à un désir compulsif de persuasion. La voix se met à hurler, à vociférer des fragments, des phrases, dans lesquels on reconnaît la petite musique du prêche tandis que la danseuse est gagnée par la transe et produit des mouvements de plus en plus syncopés. En prenant les « habits de l'orateur » et en accompagnant les paroles de sa danse / transe, Lisbeth Gruwez expose ainsi la part compulsive de certains discours et fait apparaître la violence qui les sous-tend. Il y a quelque chose du Dictateur de Chaplin dans sa pièce : entre imitation et distance, le corps désosse la trame des mots et dévoile ce qu'ils recouvrent.
Par les temps qui courent, It's going to get worse and worse and worse, my friend résonne ainsi avec une inquiétante familiarité.


Source : Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis

Gruwez, Lisbeth

Lisbeth Gruwez étudie la danse contemporaine à P.A.R.T.S. de 1997 à 1998 et débute sa carrière professionnelle chez Ultima Vez, dans le cadre du projet "Pasolini Of Heaven and Hel" et "Away From Sleeping Dogs" avec Iztock Kova.

Lisbeth Gruwez travaille avec Jan Fabre depuis 1999. Elle est à l'affiche de "As Long As the World Needs a Warrior's Soul", puis de "Je suis sang", la création présentée à la Cour d'Honneur d'Avignon. En 2001, elle se produit dans "Les Guerriers de la beauté", un film de Pierre Coulibeuf consacré à l'oeuvre de Jan Fabre.

En 2002, elle joue dans "Images of Affection" pour la Needcompany/Jan Lauwers. En 2003, Lisbeth Gruwez danse avec Ellen Grace Berkey dans "Few Things" et "Cry Me a River" de Riina Saastamoinen. En 2003 toujours, elle danse dans "See-Sick", une production de Polydans, ainsi que dans "Foi", une production des Ballets C. De la B./ Sidi Larbi.

En 2004, Jan Fabre crée pour Lisbeth Gruwez le solo "Quando l'uomo principale è una donna". Elle s'est également produite récemment dans l'installation "DON'T", un projet réalisé en collaboration avec Peter Verhelst.


Source : Site de la cie Voetvolk


En savoir plus : voetvolk.be

It's going to get worse and worse and worse, my friend

Direction artistique / Conception : Lisbeth Gruwez

Chorégraphie : Lisbeth Gruwez

Interprétation : Lisbeth Gruwez

Musique originale : Maarten Van Cauwenberghe

Lumières : Harry Cole, Caroline Mathieu

Costumes : Véronique Branquinho, Bart Meuleman (conseiller)

Production / Coproduction de l'œuvre chorégraphique : Voetvolk vzw, Coproduction Grand Theater Groningen, Troubleyn / Jan Fabre, Theater IM Pumpenhaus Diffusion Key Performance Soutien Pronvincie West-Vlaanderen, Vlaamse Gemeenschap

Nos suggestions de themas et videos

Aucun Résultat

En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus