Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Aatt enen tionon

CN D - Centre national de la danse 2018 - Réalisateur-rice : Centre national de la danse, Réalisation

Chorégraphe(s) : Charmatz, Boris (France)

Présentée dans la/les collection(s) : Spectacles et performances

Producteur vidéo : Centre national de la danse

Integral video available at CND de Pantin

en fr

Aatt enen tionon

CN D - Centre national de la danse 2018 - Réalisateur-rice : Centre national de la danse, Réalisation

Chorégraphe(s) : Charmatz, Boris (France)

Présentée dans la/les collection(s) : Spectacles et performances

Producteur vidéo : Centre national de la danse

Integral video available at CND de Pantin

en fr

Aatt enen tionon

Aatt enen tionon contribue aux pièces fondatrices du travail de Boris Charmatz sur les conventions de la représentation et du spectaculaire dans le champ chorégraphique. Pièce créée en 1996, elle propose une lecture verticale de la danse, à partir d'un espace à 3 étages, exposant chaque danseur à un niveau de regard différent. Le point de vue sur les corps est démultiplié, de bas en haut, du plus proche au plus éloigné.
 La nudité, paradoxalement surexposée par la présence des tee-shirts blancs comme seuls vêtements, questionne le spectateur sur sa présence et en problématise l'essence : la nudité surexpose-t-elle le corps dansant ou, au contraire, le rend-elle illisible, crypté par notre lecture de l'intime qui hiérarchise alors notre regard ? 

 Le film de Luc Riolon offre un regard construit sur ce trio ou ce « triple solo » grâce aux points de vue choisis et au rythme du film réalisé à partir des représentations données au Centre Pompidou lors du festival d'automne de 1996. Le lieu donne une dimension architecturale forte et spécifique qui est à prendre en considération à chaque représentation.

Eric Colliard était à l'origine de ce projet et l'a soutenu activement jusqu'à son décès accidentel. Ce spectacle lui est dédié.

Source : Site de Boris Charmatz http://www.borischarmatz.org/

Charmatz, Boris

Né à Chambéry (France), le 3 janvier 1973.


Formé à l'Ecole de Danse de l'Opéra de Paris puis au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon, Boris Charmatz est engagé par Régine Chopinot pour Ana (1990) et Saint-Georges (1991). En 1992, il est sollicité par Odile Duboc et rejoint la compagnie pour 7 jours/7 villes (1992), Projet de la matière (1993), Trois boléros (1996). Il participe en outre à la création de K de E d'Olivia Grandville et Xavier Marchand (1993). 


En 1992, il fonde l'association edna avec Dimitri Chamblas. Ensemble, ils écrivent et interprètent le duo À bras-le-corps (1993), puis signent Les Disparates (1994), solo bicéphale pour un danseur et une sculpture de Toni Grand. Boris Charmatz présente ensuite Aatt enen tionon (1996), pièce verticale pour trois danseurs, puis herses (une lente introduction) (1997), quatuor pour cinq danseurs et un violoncelliste sur des musiques d'Helmut Lachenmann. En 1999, il chorégraphie Con forts fleuve, sur des textes de John Giorno et des musiques d'Otomo Yoshihide. En 2002, il conçoit une pièce chorégraphique en forme de poupées russes, héâtre-élévision, spectacle réduit à un film, lui-même contenu dans un téléviseur présenté au sein d'une installation à l'attention d'un seul spectateur à la fois. Quatre ans plus tard, il propose avec Quintette Cercle (2006), une tranche de ce spectacle en version live. En 2006, il signe le trio régi qui réunit sur scène Julia Cima et lui-même autour de la figure de Raimund Hoghe. En 2008, La danseuse malade, en duo avec Jeanne Balibar, met en scène les textes de Tatsumi Hijikata, père fondateur de la danse butô. En 2009, un dispositif chorégraphique voit le jour à partir du livre Merce Cunningham, un demi-siècle de danse de David Vaughan. Conçu à la manière d'un flip-book chorégraphique, le livre en est sa partition. Elaborée en quelques jours, la performance adopte un titre différent suivant les équipes concernées : Roman Photo (étudiants, amateurs ou non danseurs), Flip Book (danseurs professionnels), 50 ans de danse (anciens interprètes de la Merce Cunningham Dance Company). En 2010, il crée Levée des conflits, pièce pour 24 danseurs et 25 mouvements. Artiste associé de l'édition 2011 du Festival d'Avignon, Boris Charmatz crée à la Cour d'honneur du Palais des papes enfant, pièce pour 9 danseurs et 26 enfants.


A partir de 1997, aux côtés d'Angèle Le Grand, il développe des projets très variés au sein de l'association edna. Ces propositions ont pour vocation de dessiner un espace ouvert à des essais multiples : sessions thématiques, réalisation de films (Les Disparates de César Vayssié, Horace Benedict de Dimitri Chamblas et Aldo Lee, Une lente introduction de Boris Charmatz), programmes Hors-série proposés par l'équipe d'edna (La chaise et Visitations de Julia Cima, Jachères de Vincent Dupont), production d'installations (Programme court avec essorage), organisation d'expositions (Complexe, Statuts), et de projets transdisciplinaires (Ouvrée - artistes en alpages, Entraînements-série d'actions artistiques, Facultés, Education).


Si Boris Charmatz signe une série de spectacles qui feront date, l'ensemble des projets produits au sein de l'association edna rencontre également un large public au niveau national, européen et international.


De 2002 à 2004, dans le cadre d'une résidence au Centre national de la danse à Pantin, il développe le projet Bocal, école nomade et éphémère. Professeur invité à l'Universität der Künste (Berlin), il collabore à l'élaboration d'un nouveau cursus en danse qui voit le jour en 2007. 


Boris Charmatz participe régulièrement à des soirées d'improvisation (avec Médéric Collignon, Saul Williams, Archie Shepp) et poursuit son activité d'interprète notamment dans boléro 2 d'Odile Duboc.


En 2003 Boris Charmatz cosigne avec Isabelle Launay : Entretenir/à propos d'une danse contemporaine (coédition Centre national de la danse/ Les Presses du Réel), dont la traduction anglaise a été publiée en mai 2011 sous le titre undertraining / On A Contemporary Dance (éd. Les Presses du Réel). En avril 2009 Boris Charmatz signe Je suis une école aux Editions Les Prairies Ordinaires, ouvrage en forme de journal de bord qui relate l'aventure que fut Bocal.


Directeur du Centre chorégraphique national de Rennes et de Bretagne depuis janvier 2009, Boris Charmatz propose de le transformer en un Musée de la danse d'un genre nouveau. Un manifeste est à l'origine de ce musée qui a déjà accueilli les projets "préfiguration", "expo zéro", "héliogravures", "rebutoh", "Grimace du réel", "service commandé", "brouillon", "Jérôme Bel en 3 sec, 30 sec, 3 min, 30 min, 3 h", "Petit Musée de la danse", "Rétrospective" par Xavier Le Roy et s'est déplacé à Avignon, Saint Nazaire, Singapour, Utrecht, et New York.


Il crée la pièce manger à la Ruhrtriennale en Allemagne le 23 septembre 2014, danse de nuit dans le cadre de La Bâtie-Festival de Genève en 2016, puis 10 000 gestes en 2017 à la Volksbühne de Berlin.


Source : Site personnel de Boris Charmatz


En savoir plus : 

http://www.borischarmatz.org/

Centre national de la danse, Réalisation

Depuis 2001, le Centre national de la danse (CND) réalise des captations de ses programmations de spectacle et de pédagogie et crée des ressources à partir de ces représentations filmées (interviews, conférences dansées, rencontres avec des artistes, démonstrations, grandes leçons, colloques spécialisés, montages thématiques, etc.). 

Aatt enen tionon

Chorégraphie : Boris Charmatz

Interprétation : Boris Charmatz, Matthieu Burner, Olga Dukhovnaya (interprètes d'origine : Julia Cima, Vincent Druguet, Boris Charmatz)

Musique additionnelle : PJ Harvey

Lumières : Yves Godin

Son : Olivier Renouf

Autres collaborations : Voix Hubertus Biermann

Production / Coproduction de l'œuvre chorégraphique : Association edna, Musée de la danse, La Halle aux Grains - Scène Nationale de Blois, La Ferme du Buisson - Scène Nationale de Marne-la-Vallée, La Bâtie - Festival de Genêve, Les Hivernales - Avignon, résidence au Centre Chorégraphique National de Franche-Comté

Production / Coproduction de l'œuvre vidéo : Filmé au CND à Pantin le 8 décembre 2018 dans le cadre de l'Invitation aux musées #3

Durée : 32 minutes

Nos suggestions de videos
03:22

Film with tree dancers

Carlson, Carolyn (United States)

  • Ajouter à la playlist
02:44

Transparent Monster

Saburo Teshigawara (France)

  • Ajouter à la playlist

Nal Boa (Regarde moi) [remontage 2018]

Le Batard, Anne (France)

  • Ajouter à la playlist
02:57

Let me change your name

Ahn, Eun-Me (France)

  • Ajouter à la playlist
02:53

La belle au bois dormant

Bart, Jean-Guillaume (France)

  • Ajouter à la playlist
04:10

La Bête

Schwartz, Wagner (France)

  • Ajouter à la playlist
03:05

Tricksters

Richard, Alban (France)

  • Ajouter à la playlist
02:12

Moving Numbers

Swinston, Robert (France)

  • Ajouter à la playlist
05:27

Island of no Memories

Ito, Kaori (France)

  • Ajouter à la playlist
03:02

Breathisdancing

Richard, Alban (France)

  • Ajouter à la playlist
05:30

I Will Wait for You

Schuitemaker, Arno (France)

  • Ajouter à la playlist
02:08

Mistermissmissmister

Borralho, Ana (France)

  • Ajouter à la playlist
04:56

Les inconsolés

Buffard, Alain (France)

  • Ajouter à la playlist
02:55

CLOUD / Ensa - extrait

Alexandre, Yvann (France)

  • Ajouter à la playlist
02:58

Carte Blanche

Gallois, Jann (France)

  • Ajouter à la playlist
03:00

Gnawa

Duato, Nacho (France)

  • Ajouter à la playlist
06:59

Os sentidos do prazer - movimento #2

Maciel, Andrea (Brazil)

  • Ajouter à la playlist
06:40

Jornada ao Umbigo do Mundo

Cassal, Alex (Brazil)

  • Ajouter à la playlist
05:02

Dub Love

Bengolea, Cecilia (France)

  • Ajouter à la playlist
02:03

Distinguished Hits [extrait 1]

La Ribot (France)

  • Ajouter à la playlist
Nos suggestions de themas

L'espace scénique

Parcours

L'espace scénique

L'espace scénique

Parcours

Un Thema proposé par Anne Décoret-Ahiha
Découvrir
En savoir plus

Genèse des oeuvres

Parcours

Centre national de la danse

Genèse des oeuvres

Parcours

Un spectacle de danse se crée en plusieurs étapes qui se situent entre le moment où s’énonce un désir initial qui lance le projet, et celui de la première représentation.

Découvrir
En savoir plus

La danse à la croisée des arts

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

La danse à la croisée des arts

Parcours

Certains spectacles sont le lieu de rencontre de différents métiers. Voici un aperçu de certains spectacles où les arts se croisent sur la scène d’une pièce chorégraphique.

Découvrir
En savoir plus

La chorégraphie Belge contemporaine

Parcours

Philippe Guisgand

La chorégraphie Belge contemporaine

Parcours

Ce parcours présente les différents chorégraphes qui ont marqué le territoire belge.

Découvrir
En savoir plus

L’espace scénique

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

L’espace scénique

Parcours

Un spectacle de danse se déroule dans une zone spatiale définie ou non. Ce parcours permet de comprendre l’occupation de l’espace scénique en danse.

Découvrir
En savoir plus

La relecture des œuvres

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

La relecture des œuvres

Parcours

Certains grands spectacles sont revisités à travers les siècles. Voici deux exemples de pièces relues par différents chorégraphes.

Découvrir
En savoir plus

L'artiste engagé

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

L'artiste engagé

Parcours

Dans tous les arts et ici spécialement en danse, l’artiste crée parfois pour défendre une cause, dénoncer un fait, troubler, choquer. Voici un panorama de quelques créations chorégraphiques « engagées ».

Découvrir
En savoir plus

Le ballet poussé à bout

Parcours

Olivier Lefebvre

Le ballet poussé à bout

Parcours

L'évolution du ballet, de sa forme romantique au néo-classique.

Découvrir
En savoir plus

La danse au Québec : Les corps déraisonnables

Parcours

Geneviève Dussault

La danse au Québec : Les corps déraisonnables

Parcours

Première partie du Parcours consacré à la danse au Québec, voici un ensemble d’extraits présentant l’utilisation très physique du corps.

Découvrir
En savoir plus

La Maison de la Danse de Lyon

Exposition virtuelle

Maison de la Danse de Lyon

La Maison de la Danse de Lyon

Exposition virtuelle

Créée à Lyon en 1980, la Maison de la Danse fut le premier théâtre en Europe dédié exclusivement la danse. Avec plus de 150 000 spectateurs par saison et près de 200 levers de rideaux, la Maison de la Danse rassemble aujourd’hui un large public de spectacles très fédérateurs mais aussi d’œuvres innovantes et de recherche. Théâtre de diffusion mais aussi pôle européen de création et d’innovations numériques, la Maison de la Danse vous ouvre ses portes et vous dévoile ses projets.

Découvrir
En savoir plus

Corps dansants

Parcours

Centre national de la danse

Corps dansants

Parcours

Focus sur la variété des corps que propose la danse contemporaine et la manière de montrer ces corps : de la nudité complète au corps tout à fait caché ou recouvert.

Découvrir
En savoir plus

Danse et musique

Parcours

Anne Décoret-Ahiha

Danse et musique

Parcours

Le rapport entre musique et création chorégraphique se décline différemment selon les courants, selon les siècles.

Découvrir
En savoir plus

Technique(s) contemporaine(s)

Parcours

Centre national de la danse

Technique(s) contemporaine(s)

Parcours

Ce parcours en forme de question part en quête de la ou des technique(s) que révèlent différents spectacles de danse contemporaine et donne une idée des modes de formation des danseurs contemporains.

Découvrir
En savoir plus

Hans Holbein

Hans Holbein

Numeridanse.tv

Hans Holbein

Hans Holbein

test

Découvrir
En savoir plus
En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus