Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Giselle

Numeridanse.tv 1987

Chorégraphe(s) : Ek, Mats (Sweden)

Producteur vidéo : Ballet Cullberg

Giselle

Numeridanse.tv 1987

Chorégraphe(s) : Ek, Mats (Sweden)

Producteur vidéo : Ballet Cullberg

Giselle

À l'égal de Dom Juan de Molière ou de la Bérénice de Racine pour le théâtre classique, Giselle est la référence du ballet romantique. Créé en 1841 à l'Opéra de Paris, il réunit tous les éléments du nouveau courant esthétique et philosophique qui parcourt la première moitié du XIXe siècle: le rêve et le fantastique ont alors envahi la littérature, le théâtre, l'opéra et la danse pour s'opposer au monde réel, par trop matérialiste. Et le bonheur terrestre s'avérant un idéal inaccessible, l'amour — comme l'art — a le pouvoir de transcender la mort.

Ainsi la pauvre Giselle, séduite par un grand seigneur, plus inconséquent que méchant homme, mourra de douleur en découvrant le mensonge dont elle a été l'objet.
 Devenue un esprit surnaturel hantant l'au-delà, elle pardonnera et défendra son prince envers et contre tous, lui sauvant la vie. La chorégraphie traditionnelle de Giselle a encore cela d'étonnant qu'elle sait traduire par la danse les mouvements psychologiques des personnages, comme si le sentiment intérieur conduisait les pas.

Le suédois Mats Ek, dans sa “relecture” de Giselle— en 1982 pour le Ballet Cullberg, à Stockholm — aura eu l'audace de pousser au paroxysme ce qui était déjà latent. Gardant le “scénario” d'origine (le livret écrit par Théophile Gautier) et la musique d'Adolphe Adam, Mats Ek accentue le tragique de la situation, faisant de Giselle la demeurée du village, abusée par un Don Juan venu de la ville passer un bon moment avec ses copains. Ebranlée, elle perd la raison.

Josseline Le Bourhis

“Ce qui m'a fasciné la première fois que j'ai vu le ballet classique Giselle, ce sont les contrastes : entre le réalisme du premier acte et l'onirisme du second, entre le château et la chaumière, entre l'individu et la collectivité....
Il y a sous la fable, beaucoup de relations complexes d'ordre social et spirituel : je voulais reprendre cela avec mes propres mots.“  Mats Ek


Source : Opéra de Lyon

DVD DISPONIBLE CHEZ ARTHAUS MUSIK : arthaus-musik.com/

Ek, Mats

Mats Ek né en 1945  en  Suède,  fils  de  birgit  Cullberg  - danseuse et chorégraphe, fondatrice de la compagnie qui  porte  son  nom -  et  d’Anders  Ek - acteur de théâtre  et  de  cinéma, que  l’on  a  vu  dans les films d’Ingmar Bergman -, s’oriente d’abord  vers le théâtre,  tout en suivant les cours de  danse de Donya   Feuer (américaine, pratiquant la technique Graham, installée à Stockholm).  il commence à chorégraphier  en 1976, ses créations disent déjà son engagement de « citoyen  du  monde »  et retiennent  l’attention de la critique internationale.  En  1980,  Mats Ek assume les fonctions de co-directeur  artistique  de  la  compagnie  avec  Birgit Cullberg, et en 1985,  lorsque  sa  mère  se  retire définitivement, il en reste le seul directeur. Ses « relectures » audacieuses et virulentes de La Maison de  Bernarda (1978), Giselle (1982), Le Sacre du printemps (1984), Le Lac des cygnes (1987), Carmen (1992), La  Belle  au  bois  dormant (1996)  confirment  son talent à creuser les apparences pour faire jaillir la psychologie tourmentée des personnages et bousculer les conventions du ballet. Depuis 1993, il travaille en free-lance et crée pour le  Nederlands  Dans  theater, l’Opéra de Paris, la Compañia  Nacional de Danza/Nacho Duato, pour Ana Laguna et Mikhaïl Baryshnikov, pour le ballet de l’Opéra royal de Suède, pour Sylvie Guillem. Plus que jamais, Mats Ek cherche à « danser pour  dire   quelque   chose... J’ai envie de refléter l’image de la réalité  ».  il a également  effectué  un  retour au théâtre en mettant en scène Molière, Racine, Shakespeare, tchekhov,  Strindberg,  ainsi  que  l’opéra de Gluck Orphée et Eurydice,  au  Grand  théâtre  de  Genève  (2011).  En trente  ans, il a imposé  sa  vision  caustique des comportements humains, dans un style personnel  qui  exacerbe  le  mouvement, chargeant le  corps des désarrois de l’âme. Dans ses réinterprétations psychanalytiques des « classiques » comme dans  l’observation  aiguë  des  frustrations  de  chacun,  il ose  l’essentiel. En 2004, il crée et interprète avec Ana Laguna le duo Memory, et proposeront une nouvelle version lors de la saison . En 2012, il crée Bye Bye pour Sylvie Guillem.


Source : Programme Maison de la Danse

Ballet Cullberg

Création du Ballet : 1967

Fondateur : Birgit Cullberg


Le Ballet Cullberg est la principale compagnie de répertoire pour la danse contemporaine en Suède. La compagnie est un contributeur important à la présentation internationale de la danse et de la chorégraphie. Le ballet travaille avec une gamme de chorégraphes et d'artistes internationaux. La compagnie compte actuellement 16 danseurs provenant de presque autant de pays, et les danseurs invités sont constamment invités à divers projets. Depuis sa création, la qualité individuelle de chaque danseur a été la caractéristique déterminante du Ballet Cullberg.

En  collaborant avec des chorégraphes et des réalisateurs ancrés dans le  domaine contemporain, le Ballet soutient fortement le  développement des arts du spectacle et de la danse en tant que forme  d'art. Leurs activités englobent différents projets et  productions, y compris des ateliers, des conférences, des séminaires et  des lectures. Les administrateurs sont Gabriel Smeets et Stina Dahlström. Le Ballet Cullbert a été fondée en 1967 par Birgit Cullberg sous les auspices de Riksteatern, le Théâtre National Touristique Suédois, dont elle fait  encore partie.


Source : Site du Ballet


En savoir plus : https://cullbergbaletten.se

Giselle

Chorégraphie : Mats Ek

Interprétation : Ballet Cullberg

Musique originale : Adolphe Adam

Production / Coproduction de l'œuvre vidéo : ArtHaus Musik

Arthaus Musik

Arthaus Musik est un label de musique classique sur DVD et Blu-ray. La société appartient à Studio Halle GmbH et gère la filiale Monarda Arts.
Arthaus Musik GmbH a été fondée à Munich en mars 2000 et est établie à Halle (Saale) depuis 2007. Le  label publie depuis treize ans des disques d'opéras, de ballets, de  concerts classiques, de jazz, de productions théâtrales et de  documentaires sélectionnés sur la musique et les arts. Depuis lors, plus de 700 titres ont été publiés sur DVD et Blu-ray, avec un maximum de 100 par an.

Parmi  les publications figurent des enregistrements avec des artistes tels  que Plácido Domingo, Cecilia Bartoli, Luciano Pavarotti, Maria Callas,  Jonas Kaufmann, Burkard Schliessmann et des chefs d'orchestre tels que  Carlos Kleiber, Claudio Abbado, Nikolaus Harnoncourt, Lorin Maazel,  Pierre Boulez et Zubin Mehta. Les  enregistrements proviennent d’opéras tels que La Scala, l’Opéra d’État  de Vienne, l’Opéra Royal Covent Garden, l’Opéra National de Paris et  l’Opéra de Zurich.


En savoir plus : arthaus-musik.com/

Nos suggestions de themas et videos

Aucun Résultat

En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus