Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Showroomdummies #3

CCN – Ballet de Lorraine 2013 - Réalisateur-rice : Zeriahen, Karim

Chorégraphe(s) : Vienne, Gisèle (France) Bideau-Rey, Etienne (France)

Showroomdummies #3

CCN – Ballet de Lorraine 2013 - Réalisateur-rice : Zeriahen, Karim

Chorégraphe(s) : Vienne, Gisèle (France) Bideau-Rey, Etienne (France)

Showroomdummies #3

Showroomdummies #3, mêlant danse, théâtre et arts visuels, livre un spectacle déroutant entre fantasme et réalité inspirée de "la vénus à la fourrure" de Léopold von Sacher-Masoch (1870).

Severin, personnage principal est un homme qui tombe amoureux d'une statue de Vénus. Sa rencontre avec une voisine, qui ressemble à cette statue, va lui permettre d'assouvir ses fantasmes, cette voisine, Wanda, devenant sa déesse, Severin ne tardera pas à devenir volontairement l'esclave de Wanda.

C'est un mélange de froideur et de sensualité à travers une chorégraphie lente et mécanique accompagnée d'une bande son électronique qui crée une atmosphère pesante et oppressante.

Source : programme CCN - Ballet de Lorraine 2012 - 2013

Vienne, Gisèle

Gisèle Vienne tisse depuis près de dix ans des liens esthétiques entre l'art de la marionnette, la performance chorégraphique, les arts plastiques, la littérature sulfureuse (Jean Genet, Catherine Robbe-Grillet, Denis Cooper...) et la scène musicale underground (Tujiko Noriko, Pita, SunnO, Boris, Corrupted...).


Après des études de philosophie et un apprentissage de marionnettiste contemporaine à l'école supérieure nationale des arts de la marionnette de Gand, Gisèle Vienne se met à élaborer des poupées grandeur nature qu'elle (dés) articule. Elle fait se rencontrer la danse et la marionnette afin d'inviter le spectateur à comprendre des aspects du genre humain dans une ambiance de beauté qui repose sur l'ordre, le désordre et l'expérimentation scénique.


En marge de ses spectacles, l'artiste livre désormais des extensions de son travail scénique sous forme de photographies (exposition Black noise, en hommage à Steven Parrino) ou d'installation (lors d'une exposition collective, dans la suite d'un hôtel tokyoïte).

Depuis Shoroomdummies en 2001, en collaboration avec etienne Bideau-Rey, ses marionnettes forment l'axe autour desquels gravitent une poignée de comédiens-performers engagés dans toute leur dynamique corporelle, lente et majestueuse, sur fond de lyrisme Black Metal.


Source : programme CCN - Ballet de Lorraine 2012 - 2013


En savoir plus : http://www.g-v.fr/fr/

Bideau-Rey, Etienne

Etienne Bideau-Rey habite et travail à Senlis en france. Il a suivi un enseignement artistique à l'Institut St Luc de Tournai en Belgique, puis s'est dirigé vers la scénographie étudiée à l'Académie Royale des Beaux-Arts de Liège puis à l'Ecole Supérieure Nationale des arts de la Marionnette.

Il travaille aujourd'hui principalement en tant qu'artiste plasticien au travers de différents médiums comme le dessin et la sculpture.

Il a mis en scène et chorégraphié en collaboration avec Gisèle Vienne, Splendid's (2000), Shoroomdummies (2001), Stéréotypie (2003) et Tranen Veinzen (2005). En 2009, il re-crée Shoroomdummies avec Gisèle Vienne.

Source : programme CCN - Ballet de Lorraine 2012 - 2013

En savoir plus : http://bideaurey.free.fr

Zeriahen, Karim

Un autre mouvement

Des images du spectacle vivant au vivant des images, le réalisateur et artiste vidéaste Karim Zeriahen semble avoir trouvé le chemin le plus court. Depuis le début des années 90, où il embarque sur la tournée Sud-Américaine du Cargo avec Philippe Decouflé, il met en mouvement l'art de la scène, la danse contemporaine le plus souvent.

Karim Zeriahen entame un compagnonnage fructueux avec Mathilde Monnier installée à Montpellier. Stop, Videlilah ou Le jour de nuit, courts films adaptés de créations de la chorégraphe puis La place du singe, captation d'un duo vivifiant où Mathilde Monnier y donne la réplique à l'écrivaine Christine Angot sont les témoins de ces échanges. A chaque fois la caméra de Karim Zeriahen investit ses territoires en mouvement, une gestuelle non pas figée mais magnifiée.

Le chorégraphe Herman Diephuis rejoint bien vite cette galerie de portraits dansants. On aura vu également des documentaires qui d'Albert Maysles à Hubert de Givenchy de Joe Dalessandro à Paul Morrissey imposent la signature de Karim Zeriahen. Une manière de filmer à la gestuelle assurée. Aujourd'hui, le réalisateur s'attache dans un projet nouveau à "aller chercher au delà des traits physiques dans les infimes mouvements du langage du corps". Soit une collection de portraits filmés comme autant de pièces uniques qui ne sont pas sans rappeler la tradition des portraits de maîtres ou de commande. Ces tableaux vivants voient les modèles poser devant la caméra de Karim Zeriahen pendant un temps donné quasiment immobiles laissant apparaître d'infimes traces de respiration, de battements de cils, de mouvements d'yeux. Filmés  puis retransmis en boucle sur une écran plat doté d'une carte mémoire.

Avec cette collection en train de se constituer, Karim Zeriahen s'interroge, à sa façon documentaire autant que plasticienne, sur ce monde virtuel abreuvé d'images. En prenant le temps de la pause, et ses modèles avec lui, il questionne notre regard.
A vue d'œil.


Source : Philippe Noisette, Site internet de Karim Zeriahen


En savoir plus : www.karimzeriahen.com

CCN - Ballet de Lorraine

Dirigé depuis juillet 2011 par Petter Jacobsson, le Centre Chorégraphique National - Ballet de Lorraine est dédié aux écritures chorégraphiques contemporaines depuis l’obtention du label de CCN en 1999.

Il est pensé comme le lieu de tous les possibles en matière de recherche, d’expérimentation et de création artistiques. Il se veut une plate-forme ouverte aux différentes disciplines, un espace de rencontres des multiples visions de la danse d’aujourd’hui. Le CCN – Ballet de Lorraine, et ses 26 danseurs, forment ainsi l’une des compagnies chorégraphiques contemporaines de création et de répertoire les plus importantes d’Europe, présentant des œuvres marquantes de chorégraphes majeurs.


En savoir plus : http://ballet-de-lorraine.eu 

Showroomdummies #3

Chorégraphie : Gisèle Vienne, Etienne Bideau-Rey

Interprétation : CCN-Ballet de Lorraine

Mise en scène : Gisèle Vienne, Etienne Bideau-Rey

Scénographie : Gisèle Vienne, Etienne Bideau-Rey

Musique originale : Peter Rehberg

Costumes : José Enrique Ona Selfa

Autres collaborations : Maquillage Rebecca Flores

Nos suggestions de themas et videos

Aucun Résultat

En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus