Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Folk-s

will you still love me tomorrow

Numeridanse.tv 2013 - Réalisateur-rice : Maffesanti, Matteo

Chorégraphe(s) : Sciarroni, Alessandro (Italy)

Folk-s

will you still love me tomorrow

Numeridanse.tv 2013 - Réalisateur-rice : Maffesanti, Matteo

Chorégraphe(s) : Sciarroni, Alessandro (Italy)

FOLK-S will you still love me tomorrow?

Folk-s est une pratique chorégraphique et performative axée sur le temps. L’œuvre découle d’une réflexion sur les anciennes danses folkloriques vues comme des phénomènes populaires ayant survécu à la contemporanéité. Le Schuhplattler est une danse tyrolienne et bavaroise traditionnelle. Cela signifie « frappements de chaussures » car cette danse consiste littéralement à frapper ses chaussures et ses jambes avec ses mains. Dans Folk-s, cette danse est conçue et exécutée afin d’attirer l’attention sur une façon de penser préexistante et primitive. La danse en tant que règle, dictature, flux d’images suivant le rythme et la forme et non pas le fond. La forme est un rythme, l’énergie que l’on perçoit par nos oreilles et non pas par nos yeux, « sans yeux ». Ainsi, pour les interprètes de Folk-s, il n’existe pas d’autre temps que le présent, un temps qui est ni passé, ni futur. C’est l’infinie insistance de la marée contre le sable, le retour sans fin de cette même vague sur le même rivage. C’est un son. Dans cette répétition, géographiquement et culturellement décontextualisée, l’objet folklorique trouve sa révélation la plus claire. Dans cette boucle de percussions, l’introduction d’anomalies et de variations semble faire directement référence à l’iconographie des rites religieux, à un système complexe de signes rappelant les fêtes et martyres, en présence d’un nouvel Ange exterminateur, élégant et cruel. De cette façon, le folklore et le populaire, séparés de leur matrice acoustique originale, semblent se battre l’un contre l’autre jusqu’à fusionner avec la condition contemporaine, en luttant perpétuellement pour leur survie. 

Sciarroni, Alessandro

Alessandro Sciarroni est un artiste italien travaillant dans le domaine des arts performatifs contemporains. Sa pièce « Your Girl », produite en 2007 est partie en tournée à travers les principaux festivals de danse et de théâtre italiens et en 2010, elle a été présentée au public européen, à Londres (The Place), Oslo (Dancenshus), Dublin (Dublin Dance Festival), Burgos et Varsovie. En 2008, Alessandro Sciarroni a remporté le prix « Nuove Sensibilità » avec son spectacle « If I was Madonna ». Ses œuvres sont produites par le Teatro Stabile delle Marche (Théâtre régional des Marches), en collaboration avec Corpoceleste_CC00#, une association culturelle indépendante créée et dirigée par Sciarroni. Entre 2009 et 2010, ses spectacles s’inscrivent dans le réseau italien Antibodies Explo ainsi que dans Aerowaves, réseau transfrontalier de performances chorégraphiques promouvant la mobilité des artistes à travers l’Europe.  
Depuis l’année 2009, Alessandro Sciarroni est membre de la faculté de l’École de théâtre du Teatro Stabile delle Marche à Ancona. Ses ateliers de recherche se concentrent sur la pratique de l’art contemporain et les croisements entre les différents langages de la performance, du théâtre et des arts plastiques.
En 2010, en compagnie de huit autres chorégraphes italiens, il est sélectionné pour le projet « Choreographic Dialogues » et est invité pour une résidence d’un mois au Festival B-motion à Bassano del Grappa et au prestigieux SNDO Institute d’Amsterdam. En 2011, il est l’un des deux artistes italiens choisis pour le projet Choreoram qui lui demande de développer un projet de recherche au cœur des villes de Zagreb, Copenhague, Rotterdam, Bassano del Grappa, Madrid et Londres.
Alessandro Sciarroni fait également partie de « Progetto Matilde », une plateforme régionale pour la promotion du nouveau théâtre. En 2012, il est choisi comme compagnie prioritaire du réseau Aerowaves avec sa création « Joseph » et remporte le prix « Danza&Danza » en tant que meilleur artiste émergent de l’année 2012. Sa dernière création « Folk-s, will you still love me tomorrow ? » s’inspire des danses folkloriques du nord de l’Italie et est une pratique chorégraphique et performative axée sur le temps.


En savoir plus : www.alessandrosciarroni.it

Maffesanti, Matteo

Réalisateur et artiste vidéaste.

Avant  de se consacrer entièrement à la réalisation, il a expérimenté  différents secteur : il était mécanicien, volontaire international et  travailleur social. Diplômé en 2009 au Teatro Nucleo de Ferrara sous la direction de la réalisatrice argentine Cora Herrendorf, il  a abordé le cinéma à travers de nombreuses expériences d'enseignement avec Alan Parker, Mimmo Calopresti, Andrea Segre et Pietro Reggiani. Il  utilise un langage visuel et performatif dans différents contextes  artistiques et sociaux, en accordant une attention particulière aux  personnes qui ne sont pas conscientes de leurs capacités. Attentif  aux thèmes sociaux, il fonde en 2008 avec David Pachera l'associazione Elevator Bunker qui développe des projets-vidéo participatifs dans des écoles et centres éducatifs. En  2009, en collaboration avec l'Université de Vérone, il a écrit et  réalisé le court métrage Cinquanta di questi giorni, une étude pédagogique  dans le domaine de la sexualité et de l'affection en présence de  déficients intellectuels. Un travail produit par la région de Vénétie et distribué à l'échelle nationale par Aracne Editrice. En  2011, il rencontre Alessandro Sciarroni, un artiste italien actif dans le domaine des arts du spectacle. De cette rencontre naitra différentes collaborations dont les projets chorégraphiques Folk-s, et Aurora.

En 2016, il est co-fondateur de la société de production cinématographique Samekh Film. Il  travaille actuellement sur son premier long métrage écrit en  collaboration avec l'écrivain Marco Pettenello et la productrice Nella  Banfi.


En savoir plus : www.matteomaffesanti.it

Folk-s, will you stille love me tomorrow

Direction artistique / Conception : Alessandro Sciarroni

Assistance à la chorégraphie : Tearna Schuichplattla

Interprétation : Marco D'Agostin, Pablo Esbert Lilienfeld, Francesca Foscarini, Matteo Ramponi, Alessandro Sciarroni, Francesco Vecchi

Conseil artistique / Dramaturgie : Antonio Rinaldi, Alessandro Sciarroni

Musique originale : Pablo Esbert Lilienfeld

Lumières : Rocco Giansante

Costumes : Ettore Lombardi

Direction technique : Cosimo Marggini

Son : Pablo Esbert Lilienfeld

Autres collaborations : Rosemary Butcher (coaching)

Production / Coproduction de l'œuvre chorégraphique : Production Marche Teatro - Teatro Stabile Pubblico - Progetto Archeo.S - System of Archeological Sites of the Adriatic Seas In with Corpoceleste_C.C.00# and with Inteatro, Amat-Civitanova Danza per “Civitanova Casa della Danza”, Centrale Fies, ChoreoRoam Europe: Centro per la Scena Contemporanea - Comune di Bassano del Grappa, The Place/London, Dansateliers/Rotterdam, Dance Week Festival/Zagreb and Certamen Coreográfico de Madrid]

Production / Coproduction de l'œuvre vidéo : Festival Bmotion di Bassano

Nos suggestions de themas et videos

Aucun Résultat

En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus