Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Cacti

Maison de la Danse de Lyon 2013

Chorégraphe(s) : Ekman, Alexander (Sweden)

Producteur vidéo : Nederlands Dans Theater 2;Maison de la Danse

Integral video available at Maison de la danse de Lyon

Cacti

Maison de la Danse de Lyon 2013

Chorégraphe(s) : Ekman, Alexander (Sweden)

Producteur vidéo : Nederlands Dans Theater 2;Maison de la Danse

Integral video available at Maison de la danse de Lyon

Cacti

Dans Cacti, Ekman s’intéresse à la scène qui l’a vu naître : la danse contemporaine. Parodie enjouée et intentionnelle des plus grands excès de cette forme d’art, Cacti représente une déconstruction affectueuse, critique et souvent hilarante de l’aspect prétentieux de la danse.

Seize danseurs sont debout, apparemment piégés, sur des pièces de Scrabble surdimensionnées. Tandis qu’un quatuor à cordes joue et des enregistrements font un récit ironique de la scène, les danseurs courent, tombent, se débattent et essayent d’échapper à leurs invisibles prisons. Finalement, et c’est là la partie importante, ils se procurent un cactus. Mais que signifie tout cela ?

Alexander Ekman crée Cacti en 2010, il s’agit de l’une de ses pièces ayant connu le plus de succès. Elle est exécutée par 16 danseurs qui créent leurs rythmes en réagissant au jeu des quatre musiciens présents sur scène.

Cacti a été offert comme cadeau de la reine Beatrix des Pays-Bas à la famille royale de Norvège lors de sa visite d’État à Oslo en 2010. La même année, la pièce a été nommée pour recevoir la prestigieuse récompense Swan de la meilleure nouvelle production en danse, au Pays-Bas.

La Sydney Dance Company, le Ballet de Dresde, le Dortmund Stadstheater et le Ballet de Boston ont présenté Cacti en 2013.

La pièce a été nommée pour trois récompenses : le prix Swan aux Pays-Bas récompensant la meilleure nouvelle production en danse, le Critics Circle Award et le Laurence Olivier Award au Royaume-Uni.

Générique

Pièce pour 16 danseurs

Chorégraphie, costumes, décors Alexander Ekman Mise en scène Urtzi Aranburu
Musique Joseph Haydn : Sonate n°5, Sitio, extrait des Sept Dernières Paroles du Christ en Croix, Hob. XX, 1B, Ludwig Van Beethoven : deuxième mouvement du quatuor à cordes n°9 en Do Majeur, Op. 59, Franz Schubert : dernier mouvement du quatuor à cordes n° 14 en Ré mineur, D.810, La Jeune Fille et la Mort, Joseph Haydn : Allegro du quatuor à cordes op. 9 n°6 en La Majeur

Réalisation Fabien Plasson

Durée 27 minutes

Mise à jour : mars 2013

Ekman, Alexander

Alexander Ekman est un réalisateur / chorégraphe indépendant.

Ekman est connu pour son timing rapide et son humour spirituel et ses transitions intelligentes. Il vise à créer une oeuvre auquelle la majorité peut se connecter, en trouvant des sujets auxquels nous pouvons tous nous intéresser.
Depuis 2006, il a consacré son temps à créer des pièces qui accueillent et interrogent le spectateur. Il vise à transformer l'ambiance dans l'auditorium et aà toujours surprendre le public.

" La question la plus importante que je me pose toujours avant de commencer à créer un nouveau travail est: Pourquoi avons-nous besoin de cette pièce ? "

Source : Site d'Alexander Ekman

En savoir plus

alexekman.com

ecolededansedegeneve.net

Nos suggestions de themas et videos

Aucun Résultat

En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus