Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

CouaC

Numeridanse.tv 2016 - Directors : Contant, Carole - Gautier, Alice

Chorégraphe(s) : Michard, Alain (France)

Producteur vidéo : Alain Michard

CouaC

Numeridanse.tv 2016 - Directors : Contant, Carole - Gautier, Alice

Chorégraphe(s) : Michard, Alain (France)

Producteur vidéo : Alain Michard

Couac

C’est une longue et silencieuse préparation d’un orchestre à venir. Quatre hommes moustachus tentent d’en construire, laborieusement, la scène, avec des bouts de bois de toutes tailles. De la théâtralité des corps en mouvement, naissent des figures quotidiennes. Corps perdus, en déséquilibre, absurdes, les registres de corps rappellent ceux des films de Buster Keaton et des anti- héros de Beckett. La «petite mécanique du burlesque» joue avec la complicité d’un public proche de l’action. Sur la scène sans cesse arpentée, se compose une chorégraphie de l’errance, accompagnée par une montée en puissance sonore, qui débute par des sons minimalistes pour culminer dans un concert dadaïste-rock.


Source : Louma

Michard, Alain

Alain Michard est chorégraphe, né en 1963, vit à Rennes.

À partir de la danse il mène parallèlement plusieurs projets artistiques, se saisissant tour à tour de différents médiums (musique, film, photographie, texte). Il s’associe à d’autres artistes pour des collaborations et ouvre régulièrement ses projets à des amateurs et à des habitants des lieux où il les développe (A domicile, École ouverte, ...).
Ses pièces et réalisations sont traversées par la thématique du voyage et de l’errance, de la recherche d’une communauté. Il crée régulièrement pour l'espace public, des pièces basées sur la perception et sur l’imaginaire des villes et des paysages.
Un autre axe majeur de son travail se construit autour des notions d’histoire collective de l’art, de mémoire vivante et de document : « J’ai tout donné », « École ouverte », « La carpe et le lapin »… En 2016, il reprend sa pièce « CouaC », emblématique de son travail sur le burlesque et la relation aux objets.
Son rapport au cinéma et sa curiosité pour le jeune public l'ont conduit à créer « Le beau mariage », qui célèbre les relations entre la danse et le cinéma.
Son travail autour des relations de la danse avec le cinéma se poursuit avec « En danseuse », pour lequel invite de nombreux chorégraphes à créer des danses filmées et des performances sur leur relation à l'Histoire de la danse.
Ses films vont du documentaire à la fiction, la plupart liés à la danse.
Depuis ses débuts, Alain Michard accompagne et invite d’autres artistes dans le cadre de la direction artistique de festivals, de résidences et d’événements ponctuels, comme À domicile à Guissény (2007-2009) ou École ouverte (2010-2016).
Cette activité se prolonge dans l'accompagnement de jeunes artistes (récemment Alice Gautier, Florence Casanave et Olga Dukhovnaya). Son travail donne une large place à la transmission, la pédagogie étant toujours intégrée et articulée au projet artistique, ouverte aux artistes, aux étudiants et aux non-professionnels.

Il a été interprète principalement pour Odile Duboc, Marco Berrettini, Boris Charmatz, Xavier Marchand (théâtre) et Judith Cahen (cinéma).
Il signe régulièrement des projets en collaboration avec d'autres artistes, entre autres : Nicolas Floc’h, Mathias Poisson, Jocelyn Cottencin, Stalker, et les chorégraphes Mustafa Kaplan, Loïc Touzé,…
Récemment il a co-signé Les Étonnistes avec Stéphanie Aubin, Julie Nioche, Michel Schweizer et Chloé Moglia (2015 au 104-Paris). Il collabore avec Loïc Touzé sur le projet Autour de la table depuis sa première édition, en 2010 (Istanbul, Berlin, Nantes, Montréal, Lisbonne...). Il a participé à Dancers sleeping inside a building de Jean-Pascal Flavien (Musée de la danse, Biennale de Rennes 2016).

Source : Alain Michard/LOUMA


En savoir plus : alainmichard.org

Contant, Carole

Née en 1974, et vivant désormais en Bretagne Carole Contant réalise depuis 1995 une soixantaine de films où la parole fait danse, où le  geste parle. Elle tourne comme on croque son journal intime avec des  moyens dérisoires. Pour simples outils, une caméra super 8 et un  magnétophone, un logiciel pour montage et désormais une caméra dv. Une  équipe souvent réduite à elle seule et aux voix et corps qu'elle met en  jeu, auxquels elle propose une expérience sensible. En parallèle, elle  danse en amateur dans des spectacles professionnels et réalise des  ateliers pédagogiques de création cinématographique en super 8 et vidéo. Avec l'association peti peti et Eric Thouvenel, elle programme de  nombreuses séances de films alliant cinéma expérimental, film  d'avant-gardes ou non, en résonance à des expositions ou à d'autres  créations rennaises. Cette année la collaboration avec le Musée des  beaux-arts de Rennes s'établit durablement. Par ailleurs, elle tourne de  nombreux films de commandes engagés dans l'écoconstruction ou de  captation pour la danse.


Source : LinkedIN

Gautier, Alice

CouaC

Chorégraphie : Alain Michard

Interprétation : Manuel Coursin, Theo Kooijman, Alain Michard, Mathias Poisson, Julien Gallée-Ferré

Autres collaborations : Ludovic Rivière (régie)

Production / Coproduction de l'œuvre chorégraphique : Coproduction LOUMA / TNT- Bordeaux, La Villette-Paris Avec le soutien du Théâtre de Poche-Hédé

Production / Coproduction de l'œuvre vidéo : Vidéo réalisé avec le soutien d'ADAMI

Durée : 50'

Nos suggestions de themas et videos

Aucun Résultat

En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus