Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Eye of the Heaven

Biennale de la danse 2000

Chorégraphe(s) : Mae-Ja, Kim (Mae-Ja, Kim)

Producteur vidéo : Biennale de la Danse

Eye of the Heaven

Biennale de la danse 2000

Chorégraphe(s) : Mae-Ja, Kim (Mae-Ja, Kim)

Producteur vidéo : Biennale de la Danse

Eye of the Heaven

EYE OF THE HEAVEN / création 2000

Chorégraphie Kim Maeja, Kang Mee-Ree, Kim Sun-Mee, Choi Ji-Yeon
Interpretation ChangMu Dance Company

Créé pour le nouveau millénaire, "Eye of the Heaven" est un conte optimiste qui affirme qu'un seul rire peut changer le monde et que la vie est un bonheur. Kim Maeja est ici le chaman qui transmet ce propos par la danse. Le messager.

Source : Biennale 2000 - Programme

Générique

Chorégraphie Kim Maeja, Kang Mee-Ree, Kim Sun-Mee, Choi Ji-Yeon
Musique Byun Soung-Riung, SamulNori-KUng, Kim Jae-Chuel, Kim Soo-Bo, Son In-Koo, Yeom Gui-Kong, Lee Je-Eun, Kim Jin-Ae, Shonosuke Oruka
Decors, scénographie Chung Jin-Youn
Costumes Lim Young-Joo, Lee Young-Hee
Lumières Masayaki Aikawa, Yi Kwang-Seong

Mise à jour : mars 2012

Mae-Ja, Kim

Née en 1943 dans la province de Gangwon-do, Kim Mae-ja s'initie à la danse traditionnelle coréenne à l'Université féminine d'Ewha où elle sera par la suite titulaire d'une chaire, de 1970 à 1991. Celle qui créa la Compagnie de danse ChangMu en 1976 et fit sensation en montant pieds nus sur scène, une première en Corée, se situe aujourd'hui à l'avant-garde de la mondialisation de la danse par ses chorégraphies pleines de créativité. Après avoir ouvert, en 1985, le Changmuchumteo, une salle d'un genre ici inédit, car exclusivement consacrée à la danse et appelée à favoriser la production expérimentale, c'est en 1992 qu'elle fondera l'Institut artistique Changmu, un centre unique en son genre dans toute la Corée par sa polyvalence, puisqu'il offre un espace chorégraphique spécifique agréé par le Comité artistique et culturel, édite la revue mensuelle "Momm"  (le corps), assure la gestion de la Compagnie de danse ChangMu et programme des spectacles sur la saison entière.

Devenue le porte-drapeau de la chorégraphie créative coréenne après avoir cherché à faire revivre la danse traditionnelle tout en la prenant comme champ d'investigation, Kim Mae-ja s'emploie aujourd'hui à systématiser les fondements traditionnels de cette discipline dans la perspective de leur mondialisation progressive. Ses chorégraphies suscitent les éloges par la dimension expérimentale qu'ils apportent à la danse coréenne afin de l'adapter aux nouvelles réalités, sans jamais cesser de se référer à la tradition. Capable de représenter par l'expression corporelle les moindres situations de la vie quotidienne et consciente plus que quiconque du potentiel universel de l'esthétique coréenne, elle a pris le parti de l'innovation en orientant sa création selon une optique internationale, en assurant la promotion de l'art chorégraphique national à l'étranger par le biais de conférences et en mettant en place un cursus universitaire dans ce domaine, autant d'actions qui contribuent largement à une meilleure connaissance de la spécificité coréenne dans le monde.

Source : CCN Roubaix

Nos suggestions de themas et videos

Aucun Résultat

En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus