Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Le dernier survivant de la caravane

Maison de la Danse de Lyon

Chorégraphe(s) : Tchouda, Bouba Landrille (France)

Producteur vidéo : Cie Malka

Le dernier survivant de la caravane

Maison de la Danse de Lyon

Chorégraphe(s) : Tchouda, Bouba Landrille (France)

Producteur vidéo : Cie Malka

Dernier survivant de la caravane (Le)

"... Ce solo inspiré du livre d’Étienne Goyemidé, figure classique de la littérature africaine francophone, n’est pas la traduction gestuelle de l’œuvre de cet auteur. Ma danse tente de transcrire simplement ma vision et ma perception de la traite négrière... pendant, et après la lecture de cette œuvre. Je ne prétends pas refaire l’histoire de l’esclavagisme, que je n’ai pas connu et encore moins vécu. Mais en lisant cet ouvrage d’Etienne Goyemidé... je vivais au rythme des pages, je ressentais les joies, les peines, la haine de ces gens bafoués, d’une façon atrocement réaliste... dans mon corps, dans ma tête..."
Bouba Landrille Tchouda

Accompagné par les rythmes et les chants pygmées, avec les mouvements de la capoeira et le son du berimbao, ou dans le souffle grondant d’un coeur battant, battu, Bouba Landrille Tchouda évoque la traite, la traque, la crainte, la contrainte, la puissance blessée, la force d’un corps vaincu mais rebelle... La fière méharée d’une Afrique meurtrie.

Source : Cie Malka

Générique

Chorégraphie et interprétation Bouba Landrille Tchouda
Collaboration artistique Véronique Tiendas
Musique Manuel Wandji
Lumière Fabrice Crouzet
Coproduction Compagnie Malka, compagnie Accrorap

Tchouda, Bouba Landrille

Comme pour beaucoup de danseurs hip-hop, son apprentissage démarre de manière autodidacte. En 1995, il décide de fonder la compagnie Aca à Saint-Martin-d’Hères, avec Habib Adel, danseur de la même génération. Leur première création, présentée en 1996 dans le cadre des Rencontres Danse Ville Danse à Paris, leur permet de devenir une compagnie de référence en matière de danse hip hop dans la région Rhône-Alpes.

Bercé par les cultures urbaines et les cultures du monde, Bouba Landrille Tchouda aborde la danse sous une multitude de facettes, hip hop, capoeira, danse contemporaine. Son parcours métissé, fait de rencontres originales, alimente son exploration des infinies possibilités du langage de la danse, cherchant à en repousser ses limites, à dépasser les barrières de genres. Il collabore avec des artistes aux esthétiques diverses dont la compagnie Accrorap en tant que danseur-chorégraphe ou le chorégraphe Jean-Claude Gallotta avec lequel il crée le duo SMH. Il fait partie de ces danseurs-chorégraphes issus de la mouvance hip hop qui a su développer une écriture chorégraphique contemporaine singulière. Les tournées nationales et internationales qu’il effectue lui permettent aujourd’hui de se positionner en tant que chorégraphe au-delà de nos frontières.
 

En 2001, il fonde la compagnie Malka et créera, en association avec la Rampe-Echirolles, scène conventionnée pour la danse, les pièces Malandragem, Des Mots, Regarde-Moi, Meia Lua, spectacle franco-brésilien produit dans le cadre de l’année de la France au Brésil puis Murmures avec le concours du Théâtre National de Chaillot et présenté notamment à l’occasion de la Biennale de la Danse de Lyon en 2012.


Source : Site de la Cie Malka


En savoir plus : ciemalka.com

Nos suggestions de themas et videos

Aucun Résultat

En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus