Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Barroco

Maison de la Danse de Lyon 2008

Chorégraphe(s) : Duszynski, Dominique (Germany) Sammarco, Ennio (Italy)

Producteur vidéo : Association Woo;Maison de la Danse

Integral video available at Maison de la danse de Lyon

Barroco

Maison de la Danse de Lyon 2008

Chorégraphe(s) : Duszynski, Dominique (Germany) Sammarco, Ennio (Italy)

Producteur vidéo : Association Woo;Maison de la Danse

Integral video available at Maison de la danse de Lyon

Barroco

Conception et danse Dominique Duszynski, Ennio Sammarco
Création et interprétation musicale Josselin Varengo

BARROCO : mot portugais, utilisé en joaillerie pour indiquer une perle irrégulière. A l'origine du mot « baroque », courant artistique et littéraire du XVIIe siècle, étrange esthétique de l'exubérance en réaction au dépouillement et à la rigueur luthérienne.
Barroco naît d'abord de la volonté de Dominique Duszynski et Ennio Sammarco de s'offrir la possibilité d'une rencontre artistique. Deux interprètes aux parcours totalement distincts qui pourtant n'ont pas cessé de se croiser. Deux auteurs chorégraphiques qui poursuivent normalement leur recherche artistique sur des voies différentes.
Ensemble, ils choisissent comme point de départ certaines compositions de Dave Brubeck. Pour leur rythmique impaire, au caractère répétitif, obstiné et ce sens du swing, de la légèreté, de la rondeur et de l'insouciance. Barroco explore le principe de liberté au cœur d'un cadre extrêmement structuré.
Avec la précieuse complicité de Josselin Varengo, musicien de la scène lyonnaise et familier des projets des Woo, cette référence musicale si familière est perturbée, détournée. Il en extrait d'autres perspectives sonores qui affectent les deux corps dansants. C'est un dialogue à trois : chacun suscite, auprès des deux autres protagonistes, de nouvelles réponses sonores et chorégraphiques, joue de son apparition et de sa disparition.
Forme triangulaire qui n'exclut pas la singularité et la figure du double, où l'affirmation de soi côtoie la disponibilité à l'autre, Barroco est une étrange création. L'élégante nonchalance et l'extrême rigueur du geste s'accordent en un même souffle, jubilatoire et libertaire, nécessaire.
Source : Association Woo

Générique

Conception et danse Dominique Duszynski et Ennio Sammarco
Création et interprétation musicale Josselin Varengo
Production Association woo
Remerciements Summer Studio's Brussels et DCJ Werkplaatsen, Bruxelles ; I.U.F.M., Lyon , Le Croiseur, Lyon ; CND Rhône-Alpes.

Réalisation vidéo : Charles Picq
Production : Maison de la Danse

Mise à jour : août 2011

Duszynski, Dominique

Après dix années passées dans la Compagnie de Pina Bausch où elle a dansé dans des spectacles mythiques tels que "Le Sacre du Printemps", "Kontakthof", "Arien", 1980, et bien d’autres encore, Dominique Duszynski poursuit son travail de recherches et d’expérimentations en enseignant mais aussi en créant des chorégraphies pour danseurs et acteurs.

Elle est, entre autres, professeur à P.A.R.T.S (Bruxelles),  école créée par A.T de Keersmaeker en 1995. Son approche de la danse s’est construite sur l’art du mouvement chez Pina Bausch et est directement inspiré des éléments de dynamique et d’espace développés par Laban.

Dominique Duszynski propose une danse fluide et dynamique. Elle développe une conscience anatomique qui permet d’affiner  précision et énergie dans le mouvement. Le cours commence par une recherche des contacts et appuis sur le sol, pour, au fur et à mesure, entrer dans l’espace spiral et vertical. Les phrases de danse touchent diverses qualités de mouvement : glissé, lancé, dissocié, séquencé, transféré, tilt, suspension…

De léger à tonique, le mouvement du poids est toujours présent et ouvre l’espace à la musicalité et à l’instinct.
Formation

De formation classique et contemporaine, Dominique Duszynski a débuté son apprentissage à Liège, à l’Opéra Royal de Wallonie avec J. Douat. Elle a continué ses classes à Bruxelles et participé à de nombreux stages internationaux entre Cologne, Paris et, d’autres villes en Europe et aux Etats-Unis.

Dès l’âge de 16 ans, elle prend ses premiers cours de yoga pour plus tard se tourner vers le Tai-chi et ensuite, le Kinomichi.

Source : Site de l'Association Woo

En savoir plus

associationwoo.free.fr

Sammarco, Ennio

Italien, doté d'une maîtrise en Economie Internationale, il découvre tard sa passion pour les arts de la scène. Après différentes expériences en théâtre et danse, en Italie comme à l'étranger, il focalise son intérêt autour du mouvement de la danse contemporaine française et en 1995 intègre la Compagnie Maguy Marin, à l'époque à Créteil. Une longue collaboration s'en suit et encore aujourd'hui il partage sa propre recherche chorégraphique avec son travail d'interprète pour la
Compagnie Maguy Marin (dernière création : "Salves," création 2010). Depuis 2005 il co-dirige l'Association Woo aux cotés de Jean-Emmanuel Belot et Stéphanie Thomas et développe d'étroites collaborations avec d'autres artistes tels que Dominique Duszynski, Josselin Varengo et Kirstie Simson.Titulaire du Diplôme d'État de professeur de danse, il mène une intense activité pédagogique en France et à l'étranger et il intervient régulièrement au CCN de Rillieux-la-Pape, à DanceHouse- Dublin et à la Faculté d'Art et Spectacle Lyon 2.

Après 7 ans de créations communes, les membres de l'association Woo ont décidé de mettre fin à leur collaboration. C'est désormais à Toulouse qu'Ennio Sammarco a souhaité de poursuivre sa route.


Source : Association Woo


En savoir plus : associationwoo.free.fr

Nos suggestions de themas et videos

Aucun Résultat

En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus