Aller au contenu principal
Retour à la recherche
  • Ajouter à la playlist

Reamker, danse avec les dieux

Le  film de Stéphane Lebon s'ouvre sur l'image du Mékong, immuable et  tranquille, qui traverse le Cambodge. Si l'histoire récente de ce pays  est marquée par la violence des Khmers rouges, son passé est vieux d'un  millénaire. Les ancêtres des Khmers se sont installés à Angkor et ont  construit des temples dont les fresques nous transmettent aujourd'hui  l'histoire fondatrice de Rama.
 

Reamker est la version khmer du Ramayana, la  'bible' d'Asie, un long poème épique de 24 000 versets écrit en sanscrit  entre 1500 et 600 avant notre ère. Elle met en scène cinq personnages  hommes-dieux-animaux, dont les apsaras (danseuses classiques khmers)  narrent les aventures à l'aide d'une danse extrêmement codifiée où  chaque geste a un sens. Une chorégraphie lexicale qui compte 4 500  gestes et dont l'initiation demande plusieurs années d'apprentissage à  l'intérieur du palais royal. "En 1975, les Khmers rouges ont aboli cette  danse comme le reste du patrimoine culturel cambodgien", explique Pich  Tum Krand, l'actuel directeur du théâtre national. En 1979, à l'heure du  bilan, le Cambodge comptait 90% d'artistes massacrés. C'est dire  l'importance du travail pour reconstruire ce qui a été détruit. 


Source : Favienne Arvers

Reamker, danse avec les dieux

Direction artistique / Conception : Stéphane Lebon

Production / Coproduction de l'œuvre vidéo : Bérangère Casanova, Equipage, théâtre national du Cambodge, festival international des francophonies en Limousin Participation : ministère de la culture (DMD, DAI), ministère de la coopération et du développement, France 3 Limousin-Poitou-Charentes

Nos suggestions de themas et videos

Aucun Résultat

En naviguant sur ce site, vous reconnaissez et acceptez l'usage de cookies pour faciliter votre navigation.
Vous pouvez bloquez ces cookies en modifiant vos paramètres de sécurités de votre navigateur ou en cliquant surce lien.
J'accepte En savoir plus